Comment végétaliser sa toiture-terrasse et l’étanchéifier ?

Lancée au début par les fervents écologistes, la toiture-terrasse végétalisée est devenue une vraie tendance pour différentes raisons. En fait, en plus d’une décoration de votre toiture, cette technique permet également une bonne isolation contre des bruits extérieurs. En effet, cette forme de toiture vous protège contre les bruits de la pluie, des trafics aériens et bien d’autres encore. Les éléments utilisés pour sa construction permettent aussi d’absorber certains produits toxiques. Il est donc important de savoir les techniques pour végétaliser sa toiture-terrasse et surtout de pouvoir l’étanchéifier au maximum.

Les types de toiture végétalisée.

En général, vous avez trois types de toiture-terrasse végétalisée. Le premier consiste en une végétalisation extensive. Ceci permet de végétaliser sa toiture-terrasse ayant une surface plate et surtout disposant d’une très grande surface. L’avantage avec ce type de toiture est qu’il ne nécessite aucun entretien. Vous avez aussi la végétalisation semi-intensive qui consiste à utiliser des plantes qui demandent plus d’entretien. Et le troisième type est la végétalisation intensive. Il s’agit d’une technique plus complexe que les deux précédents. Le but est de transformer complètement votre toiture en un vrai jardin. Vous allez devoir utiliser un substrat plus important et cela nécessite beaucoup d’entretien. Vous devrez aussi installer un support qui peut résister au poids de la végétation que vous allez y mettre.

Bien étanchéifier la toiture.

En plus de végétaliser sa toiture-terrasse, il faut aussi penser à son étanchéité. Pour cela, vous devrez prendre en compte de quelques éléments indispensables. Vous devrez placer une zone stérile pour permettre à votre toiture de garder son étanchéité malgré la présence de la végétation. De ce fait, un espace de 40 cm environ doit être mis en place pour séparer la rive de la toiture avec la végétation. En plus de ça, pour plus d’étanchéité, il faut aussi bien choisir les types de matériaux que vous allez utiliser. Vous devrez opter pour des matériaux légers mais qui résistent bien à la pénétration des racines. Mais le plus important est que les matériaux doivent supporter tous les changements climatiques.

Comment mettre en œuvre la toiture végétalisée ?

Il existe trois méthodes pour végétaliser sa toiture-terrasse. Vous avez le semis qui consiste à utiliser des semences. Cette technique est adaptée à tous les toits à faible pente. Cependant, le semis ne peut être mis en œuvre qu’au mois de mars et septembre. Le problème avec cette méthode est le phénomène d’enracinement qui peut endommager l’étanchéité de votre toiture. La deuxième méthode consiste à l’utilisation de tapis. Les plantes sont précultivées et il suffit de les placer sur la toiture. Même si cette technique offre des résultats rapides, la question d’étanchéité reste encore un problème. Et la troisième méthode est l’utilisation des bacs de culture. Il s’agit aussi d’une préculture mais la différence est qu’elle assure une étanchéité maximale à votre toiture. Mais son prix reste encore très élevé par rapport aux deux premières techniques.  

Faire appel à un spécialiste pour l’aménagement d’un toit végétalisé
Faire appel aux prestations d’un charpentier à Annecy